Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Lu pour vous : République centrafricaine : Le pays oublié
Lu pour vous : République centrafricaine : Le pays oublié
http://www.cameroonvoice.com 01/11/2013 15:19:59

Il y a une Afrique qui marche. Il faut en parler afin de chasser l'impression que ce continent n'est qu'une source de mauvaises nouvelles. Il y a aussi une Afrique qui ne marche pas, au point où l'on se demande comment intervenir pour lui venir en aide.

La République centrafricaine est un de ces pays où le temps s'est arrêté. On dit même, ici à Bangui, la capitale, que l'horloge a reculé de 40 ans. Selon la Fondation Mo Ibrahim sur la bonne gouvernance, la Centrafrique est, avec le Tchad, le Congo démocratique, l'

1 commentaire

B
Un pays qui s'organise pour se faire oublier! Vous voulez faire main basse sur ce pays? Distribuez un grand nombre de pagnes et de gilets aux couleurs de votre parti et vos chances sont grandes. Un pays qui s'ennui de lui-même et de ce qu'il n'a jamais été... comme l'Afrique Centrale d'ailleurs. Peu importe les causi-même et de ce qu'il n'a jamais été... comme l'Afrique Centrale d'ailleurs. Peu importe les causes, la RCA a une liberté qu'on ne peut pas lui retirer: celle de se prendre en main en dehors du tribalisme qui la toujours gangrenée et corrompue. Elle a la liberté de cesser de remettre son sort dans les mains des autres. La liberté de recommencer à zéro, dans la misère soit; mais cette misère ne saurait être plus grande que la misère actuelle qui est sans espoir. La seule responsabilité des puissances étrangères est de chasser sans relâche ceux qui cherchent de toutes parts à l'empêcher de prendre cette liberté en jouant de la démocratie sur un air de AK 47. Comment peut-on laisser les électrons libres de la Seleka, et pire encore les Bozize déstabiliser le pays sans intervenir vite et fort. La souveraineté est un principe que l'ONU protège au prix du sang des innocents. Des mois et des années de babillage à New York au sommet pendant le sang coule à Bouar et à Bangui. S'il faut donner son sang pour le principe de souveraineté, allez donnez le vôtre messieurs les bureaucrates de la démocratie car il y a urgence dans ce pays qui doit vite se prendre en main! » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le colonel Orock Samuel Tabot commandant du 6e contingent camerounais de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation de la » ...la suite
Dès cette année 2020, les établissements de crédit de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et Tchad) seront désor » ...la suite
Au terme des récents entretiens annuels concernant les politiques communes de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et » ...la suite
La réforme de la CEEAC, qui dote l’organisation d’une architecture institutionnelle ambitieuse au regard des nouveaux enjeux, condamne la Communa » ...la suite
Les travaux de la 14ème session de la commission de coopération Tchad-Centrafrique ont pris fin samedi à N'Djamena. Les deux parties ont défini de » ...la suite
Ndjamena accueille, depuis le vendredi 20 décembre, la commission mixte Tchad-Centrafrique. Il s’agit d’une réunion qui regroupe les deux États » ...la suite
LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE A GAGNE CINQ (5) MEDAILLES A LA COMPETITION PANAFRICAINE DE BOXE DE YAOUNDE, DONT TROIS (3) EN OR ET DEUX (2) EN ARGENT. » ...la suite
Au Tchad, la conférence des évêques a présenté le 13 décembre sa lettre de Noël, un texte publié habituellement à la veille des fêtes de fin » ...la suite
« Il se prépare un plan de déstabilisation de deux Etats de la sous-région à savoir : le Cameroun et la République Centrafricaine », a appris c » ...la suite
« Il se prépare un plan de déstabilisation de deux Etats de la sous-région à savoir : le Cameroun et la République Centrafricaine »; a appris c » ...la suite