Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Port de Douala : annulation d’un arbitrage favorable à Bolloré
Port de Douala : annulation d’un arbitrage favorable à Bolloré

 

AFP Lundi 23 Janvier 2023


Un arbitrage favorable à une filiale du groupe Bolloré dans un litige l'opposant au port camerounais de Douala a été annulé à cause d'un "doute" sur l'impartialité d'un arbitre, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du Canard enchaîné.

La société Douala International Terminal (DIT), filiale du consortium formé par Bolloré et APM Terminals, a exploité le terminal à conteneurs du port de Douala, au Cameroun, en tant que concessionnaire, de 2004 à 2019. DIT et le port autonome de Douala (PAD) ont eu plusieurs désaccords à partir de 2018 qui ont conduit à une procédure d'arbitrage devant la chambre de commerce internationale de Paris.

Le 10 novembre 2020, un tribunal arbitral a estimé que DIT n'était redevable d'aucune somme à l'égard du port – qui réclamait 36,5 millions d'euros – et a imposé au Port de recommencer l'appel d'offres qui avait mené au changement d'opérateur en 2019, sous peine de dommages-intérêts allant jusqu'à 58,6 millions d'euros.

Le port a demandé l'annulation de cette sentence, pointant un éloge funèbre du 15  avril 2021 dans le recueil Dalloz rédigé par le président du tribunal arbitral, Thomas Clay, après le décès de l'avocat et professeur Emmanuel Gaillard, conseil de DIT.

L'universitaire y louait celui qui avait été membre de son jury de thèse plus de vingt ans auparavant, était devenu son "ami" et avec qui il avait des "rencontres régulières". Il ajoutait qu'il le "consul[tait] avant tout choix important". La cour d'appel a estimé le 10 janvier 2023 que ces "liens personnels étroits" auraient dû être déclarés par Thomas Clay et qu'ils étaient de nature à créer un "doute raisonnable" quant à son impartialité.

"Différentes voies de recours"

Thomas Clay a déclaré que la sentence avait été rendue "bien sûr" en "toute impartialité", ajoutant qu'il s'agissait de la "première fois" qu'une de ses sentences était annulée "en vingt ans d'arbitrage".

Il a relevé que la cour d'appel avait précisé que "son «intégrité intellectuelle et professionnelle» n'était pas en cause". Universitaire, professeur agrégé de droit, Thomas Clay a présidé la Haute autorité de la primaire socialiste en 2017. Spécialiste de l'arbitrage international, il avait dénoncé la sentence ayant attribué 404 millions d'euros à Bernard Tapie dans son litige face au Crédit lyonnais.

DIT "envisage les différentes voies de recours possibles", a déclaré son avocat, Me Benjamin Siino, qui "conteste" toute "relation personnelle étroite" entre les deux hommes et fait valoir que l'hommage a été rédigé "alors qu'une onde de choc secouait la communauté de l'arbitrage international" dont Emmanuel Gaillard était une "figure éminente".

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Plus d’un mois après la mort de Martinez Zogo, un journaliste enlevé puis tué après avoir été torturé au Cameroun, l’influent homme d’aff » ...la suite
Depuis quelques années la Russie essaie de s’imposer comme un partenaire pour plusieurs pays africains notamment dans le domaine sécuritaire. Son » ...la suite
Pour apprendre le métier de journaliste, les Tchadiens sont principalement formés dans d’autres pays, notamment au Cameroun. Le 30 janvier, les mi » ...la suite
Manuela Roka Botey a été nommée Première ministre de Guinée équatoriale et devient la première femme de l’histoire de ce petit pays d’Afriq » ...la suite
Selon la Ligue tchadienne des Droits de l’Homme, au moins 11 civils ont été victimes d’exécution extrajudiciaire dans le lac Tchad. Dans un com » ...la suite
Les informations faisant état de la présence d'une nouvelle rébellion dans le sud du Tchad continuent de susciter des inquiétudes. D'après des » ...la suite
Il faut ouvrir des enquêtes sur les meurtres, la torture, les décès en détention et les détentions illégales d’un régime tchadien que la Fran » ...la suite
L'ONG Human Rights Watch (HRW) dénonce dans un rapport lundi 23 janvier des «meurtres», des «décès en détention», des «disparitions forcées » ...la suite
L’homme d’affaires canado-congolais Lucien Ebata ne mégotait sur les dépenses lorsqu’il s’agissait de soigner ses relations politiques ou di » ...la suite
Il y a trois mois, le 20 octobre, une manifestation de l’opposition, interdite par les autorités, était violemment réprimée. Le soir même, le p » ...la suite