Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » CENTRAFRIQUE : LA VISITE DE TERRAIN DU MINISTRE DE L’ÉLEVAGE DE LA RCA L’ÉLEVAGE HASSAN BOUBA
CENTRAFRIQUE : LA VISITE DE TERRAIN DU MINISTRE DE L’ÉLEVAGE DE LA RCA L’ÉLEVAGE HASSAN BOUBA

Lu pour vous

 

© Camer.be : Franck Bafeli  29 sept. 2022 21:17:52

 

Depuis le 24 septembre 2022, une délégation ministérielle dirigée par Hassan Bouba, ministre de l'Élevage et de la Santé animale, se rend dans les provinces de Nana-Gribizi et d'Uham Fafa pour effectuer des inspections sur place.

La mission, fondée sur les recommandations d'un séminaire gouvernemental qui s'est tenu récemment à Bangui, vise à sensibiliser les populations à la réinstallation et à l'assurance maladie pour leur bétail et à activer les comités de gestion de la réinstallation pour une campagne de transhumance 2022-2023 pacifique.

La campagne de huit jours se rendra dans les localités de Kaga Bandoro, Ouandago, Batangafo, Kabo, Sido, Ngrebaye et Mbrès. A Kaga Bandoro, malgré la tombée de la nuit, la population s'est mobilisée pour accueillir chaleureusement la délégation. Cela prouve que la population de l'intérieur est fatiguée des nombreuses crises à répétition et qu'elle soutient les autorités légitimement élues pour le rétablissement éventuel de la paix en République centrafricaine.

La mission demandée par le Président de la République, le Professeur Faustin Archange Touadéra, permettra au Ministre de l'élevage de sensibiliser les populations locales et autres parties intéressées sur le retour des éleveurs et de procéder à la distribution des certificats d'élevage aux représentants de la FNEC dans ces préfectures. 

En outre, l'objectif de cette visite était de déterminer les besoins des communautés et de transmettre le message de la coexistence pacifique et de la résolution non violente des conflits.

Le ministre a également répondu en détail aux questions sur les changements constitutionnels et a écouté l'opinion des gens sur ce sujet.

Les journalistes qui accompagnaient la mission dirigée par le ministre de l'Élevage et de la Santé animale, Hassan Bouba ont rapporté que les habitants des régions éloignées étaient favorables au processus de révision constitutionnelle, tout comme la plupart des habitants de Bangui. Les centrafricains brûlent de l'idée d'actualiser la Constitution du 30 mars 2016 qui n'est plus en accord avec les réalités du pays.

La voix du peuple est la voix de Dieu, le peuple centrafricain est la source du pouvoir en RCA, c'est le peuple qui doit décider de son destin. Aujourd'hui, tous les centrafricains appellent les autorités du pays à organiser un référendum dans un bref délai et à les laisser voter pour leur avenir.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Au cours de sa visite, Piotr Hofmanski a rencontré les autorités et les victimes des différentes crises violentes que la RCA a traversées depuis 2 » ...la suite
Face à la popularité et la concurrence du soft power chinois ou russe, la France voit son image perdre en attractivité en Afrique. Le 1er septembr » ...la suite
Plusieurs manifestations sont organisées au Burkina Faso pour demander le départ de la présence française dans le pays. Paris n'exclut pas le ret » ...la suite
Attendu à la barre ce 18 novembre 2022, Rémy Juan Quignolot ne s’est pas à nouveau présenté aux juges. La défense de ce ressortissant françai » ...la suite
Il s’ouvre, ce samedi 19 novembre 2022, pour 48 heures, sur l’ile de Djerba, en Tunisie, le 18e sommet de la Francophonie après un report d’un » ...la suite
Le parquet centrafricain a ordonné des poursuites judiciaires contre un mercenaire français résident au Cameroun. Dans un communiqué, Benoit Na » ...la suite
La présidente de la Commission européenne a pressé les pays de l'hémisphère Nord à suivre l'exemple européen en accélérant leur aide financi » ...la suite
Glencore, géant suisse du négoce des matières premières, a été condamné jeudi par la justice britannique à payer 280 millions de livres, soit » ...la suite
Cette visite de quelques heures seulement avait pour principal but de de renouer la coopération militaire entre les deux Etats, cette dernière ayan » ...la suite
Le parti présidentiel fêtera dimanche 6 novembre les 40 ans de pouvoir de Paul Biya, 89 ans. Censé continuer à diriger le Cameroun jusqu'en 2025, » ...la suite