Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » Centrafrique : Bangui, née de la rivalité franco-belge appelée « ville de pari »
Centrafrique : Bangui, née de la rivalité franco-belge appelée « ville de pari »

 

 

Ce 26 juin 2022, Bangui, capitale de la République Centrafricaine célèbre ses 133 ans au bord de la rivière Oubangui pleine d’histoires et de souvenirs. L’origine de la fondation de cette ville est la rivalité franco-belge dans cette partie de l’Afrique.

En effet, le 20 avril 1884, le capitaine belge Vangele et le Pasteur Hansens, agent de l’Etat Indépendant du Congo sont pour la première fois sur  l’Oubangui. Retourné à Brazzaville, le capitaine belge Vangele laissa son carnet de voyage ouvert  et c’est par mégarde que les français découvrirent l’existence d’un cours sur la carte de Vangele. Une course est lancée entre la France et la Belgique, de cette course on qualifiera plus tard, « Bangui ville de pari » : Français et Belges s’acharnaient pour prendre possession et contrôler l’Oubangui et ainsi que  son haut-bassin. Alors le poste de Zongo (RDC) a été fondé le 25 juin 1889 et celui de Bangui le26 juin 1889. 

« L’appellation de « Bangui » tire son origine de la langue bobangui. Le terme signifie « les rapides », mais selon une source orale (SOUMILLE, op. cit.), le mot désignerait un arbre à bois rouge, très résistant, qui se trouvait à proximité des rapides et servait de point de repère aux habitants. Toutefois MABOU (1998) a montré que « Bangui » en langue Ngbaka signifie « escarpement », donc chutes ou rapides. Cette version nous paraît réaliste lorsque nous observons le promontoire rocheux sur lequel est construit l’hôtel ». D'autres sources évoquent une origine Ali. 

Ensuite, le 15 juin 1890, le poste de Bangui a été déplacé sur l’emplacement de l’actuel Hôtel Oubangui. Mais, le nouvel emplacement ne sera pas épargné par les caprices de la pluie. Le site sera inondé successivement en novembre 1891 et 1892, obligeant l'administrateur V. Largeau à déplacer une dernière fois le poste sur le « rocher de l'Artillerie » toujours sur l'actuel emplacement de l’Hôtel Sofitel.

Pour sa proximité avec la ville de Zongo (RDC), l’ancien Président J.B Bokassa avait envisagé en 1968 de faire de la ville de Bouar, la nouvelle capitale de la République Centrafricaine. Malheureusement que son projet n’a pas abouti. 

Désormais avec environ 1.000.000 d’habitants, cette ville jadis notre fierté n’est que l’ombre d’elle-même pour raisons endogènes et exogènes. N’est-il pas urgent de penser à un Plan de rénovation urbaine de Bangui ? 

 

Fleury Agou 

Notes de bas de page:

  1. Que sais-je, la République Centrafricaine. https://www.amazon.fr/R%C3%A9publique-centrafricaine-G%C3%A9rard-Grellet-ebook/dp/B017JJ0BBW
  2. Thèse de Doctorat.http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2004.nguimalet_cr&part=192161

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Pour savoir où ses vaillants guerriers vont récolter des lauriers bien mérités, il faut tourner le regard vers Bamako. Le Mali est un des pays les » ...la suite
Les prémices de nouvelles "émeutes de la faim" sont-elles visibles en Afrique sub-saharienne, à l'instar des violences meurtrières le mercredi 10 » ...la suite
La toute première campagne de vaccination contre le paludisme a franchi une nouvelle étape cette semaine : Gavi, l'Alliance du Vaccin, vient d'ouvri » ...la suite
Les États-Unis ont publié lundi un nouveau document stratégique pour l'Afrique subsaharienne, soulignant l'importance de la région, les menaces po » ...la suite
Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a atterri dimanche en Afrique du sud, avant de se rendre en République démocratique du Congo et au R » ...la suite
Le roi Salmane a reçu dimanche une missive du président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadera. Cette lettre, qui porte sur » ...la suite
C’est une photographie précieuse de la France. Un cliché qui permet de regarder sa population et ses origines. Mardi 5 juillet, l’Institut natio » ...la suite
Un réseau de chefs militaires russes et soudanais s'entendent pour piller les réserves et la production d'or de la nation africaine, permettant à M » ...la suite
Le ministre centrafricain de la Jeunesse et des Sports, Aristide Briand Reboas, fait l'objet d'une enquête de la police sud-coréenne pour des allég » ...la suite
Depuis février dernier, la Belgique était à la tête de l’EUTM Centrafrique avec le général de brigade Jacky Cabo. Pour cette mission, ce derni » ...la suite