Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Dossiers » Centrafrique: François Bozizé souhaite une transition politique sans Touadéra
Centrafrique: François Bozizé souhaite une transition politique sans Touadéra

 

https://www.rfi.fr/ 25/06/2022 - 19:19

 

Habituellement discret, l’ancien président François Bozizé a diffusé une longue déclaration dans laquelle il dénonce l’inertie du président Faustin Archange Touadéra pour ramener la paix en RCA. Il dénonce ainsi tous les accords signés et propose sa solution pour sortir de la crise.

C’est à Ndjamena que François Bozizé a signé et diffusé le 20 juin sa « déclaration » de quatre pages. À plusieurs reprises, l’ancien chef de l’État attaque l’actuel président centrafricain. « L’alternative crédible capable de mettre fin à la crise reste et demeure une transition politique sans le président Touadéra », écrit François Bozizé qui estime que le processus actuel est « un échec cuisant ».

Il estime également que le régime en place est marqué par « la corruption aggravée, le mensonge, les appels à la haine ». Conséquence pour François Bozizé : « le peuple souffre des manœuvres pouvoiristes du régime de M. Touadéra. »

Pour l’ancien président, l’accord pour la paix et la réconciliation, signé entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés « n’existe plus ». François Bozizé souhaite une transition politique qui sera notamment chargée de mettre en place un « dialogue politique inclusif » pour permettre à terme un retour à la paix et la stabilité.

Exilé au Tchad, François Bozizé est toujours l’objet d’un mandat d’arrêt depuis 2013. Une procédure judiciaire est également ouverte à Bangui pour atteinte à la sureté de l’État

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le torchon brule à nouveau entre les deux frères ennemis ivoiriens. Laurent Gbagbo devrait faire savoir, via un porte-parole autorisé, ce mardi ma » ...la suite
Alors que l’influence russe en Afrique est grandissante, la guerre en Ukraine et les sanctions infligées à Moscou ne seront pas sans conséquences » ...la suite
La Cour pénale internationale (CPI) a rendu public la semaine dernière un mandat d’arrêt à l’encontre d’un chef rebelle de République centr » ...la suite
Depuis son départ du Mali, en février, la France a perdu le centre névralgique de son dispositif militaire. Paris cherche désormais à consolider » ...la suite
Après l’expulsion de l’Ambassadeur de l’Hexagone au Mali et le retrait prochain de la force française Barkhane, au Burkina Faso, le départ de » ...la suite
Conséquence de la guerre en Ukraine, l’Afrique devient une source potentielle de gaz et pétrole pouvant éventuellement substituer à terme les im » ...la suite
Les répercussions de la guerre en Ukraine ne s’arrêtent pas aux frontières ukrainiennes. Le monde entier ressent les effets de cette guerre, nota » ...la suite
Le Conseil de sécurité a renouvelé, cet après-midi, jusqu’au 31 juillet 2023, l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine » ...la suite
« Les groupes armés en République centrafricaine (RCA) doivent déposer les armes et s’engager dans un dialogue politique », a déclaré vendred » ...la suite
Le chef et fondateur du groupe armé Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) et ses trois compagnons resteront en prison jusqu’à la clô » ...la suite