Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » Nouvelles nationales sur RNL
Nouvelles nationales sur RNL

Centrafrique/Russie : le PM Félix Moloua vantent les potentialités économiques centrafricaines à Saint Petersburg

 

https://www.radiondekeluka.org/ vendredi 17 juin 2022 15:57

 

Présent au forum économique à Saint Petersburg en Russie, le Premier ministre centrafricain Félix Moloua a pris part, jeudi 16 juin, au dialogue d’affaires russo-africaines. L’occasion a permis au chef du gouvernement centrafricain de vanter les potentiels économiques de la République centrafricaine. Un appel lancé aux investisseurs.

La marginalisation de l’Afrique dans le concert des nations a été au centre des échanges auxquels avait pris part, aux côtés d’autres leaders du continent, le premier ministre Félix Moloua. Ce dernier insiste que les nouvelles opportunités pour un monde nouveau doivent être bénéfiques à tous les pays.

Centrafrique, pays des potentialités économiques

Lors de son exposé, Félix Moloua a longuement plaidé pour l’équité tout en exposant les différentes potentialités économiques de la RCA. Le chef du gouvernement centrafricain a présenté son pays en commençant par les 15 millions d’hectares de terre arable disponibles, l’immensité des ressources naturelles et surtout minières.

Approfondir la coopération avec la Russie 

Si la Fédération de Russie cherche, à travers ce rendez-vous économique, à surmonter les sanctions occidentales, notamment, celles de l’Union européenne et de l’Otan après avoir déclaré la guerre contre l’Ukraine, l’objectif principal pour la République centrafricaine est "d’approfondir sa coopération avec ce pays". Une relation bilatérale, jusque-là, centrée sur les secteurs de la sécurité et des mines. Un secteur encore fragile à l’intérieur du pays et dans un contexte où le code minier doit faire l’objet d’une relecture.

Sur cette question des mines, le ministre des Mines, Rufin Benam Beltoungou, a souhaité bien avant, le passage de l’exploitation minière artisanale à l’industrialisation.

Le Premier-ministre Félix Moloua a appelé les investisseurs à profiter des opportunités qu’offre la République centrafricaine. Pour lui, l’immensité des ressources naturelles minières est une bonne raison pour les deux pays et investisseurs de s’associer.

Suite à cet appel, le groupe russe Gazprom projette des financements dans le domaine énergétique et infrastructurel en Afrique. Le géant gazier russe souhaite utiliser le rouble, la monnaie russe, pour ses transactions qui seront beaucoup plus numériques dans un contexte où la Fédération de Russie croupit sous des sanctions économiques occidentales à cause de la guerre engagée en Ukraine.

 

 

Centrafrique : plus d’une vingtaine de rebelles de la CPC neutralisés par l’armée

https://www.radiondekeluka.org/  vendredi 17 juin 2022 15:34

 Après de violents affrontements au début de cette semaine, les Forces armées centrafricaines (Faca) ont repris aux rebelles de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) le contrôle du village Sébagoudé, à 115 km de Kouango sur l’axe Zangba (préfecture de la Ouaka).

Lundi 13 juin, des forces armées centrafricaines avaient lancé une opération contre des positions des rebelles de la CPC au village Sébagoudé à 115 kilomètre de Kouango sur l’axe Zangba. Le même jour, les forces nationales ont mis la main sur deux (2) éléments rebelles. D’après des sources locales, les combats se sont poursuivis et l’armée régulière est parvenue jusqu’à mardi à déloger les combattants de la CPC de leur base.

Plusieurs rebelles neutralisés

Le bilan de cette attaque ferait état d’une vingtaine d’éléments de la CPC tués, une trentaine de blessés, y compris des civils. Certains blessés auraient traversé du côté de la République démocratique du Congo pour se faire soigner, rapportent des habitants de Kouango.

Depuis 48 heures, le calme est revenu dans la localité de Sébagoudé et des habitants qui avaient trouvé refuge en brousse commencent à sortir. Cependant, ceux qui ont traversé de l’autre côté de la rive gardent leur position.

Ces derniers temps, les accrochages sont récurrents entre Forces armées centrafricaines et combattants rebelles de la CPC dans plusieurs régions de la République centrafricaine. Des combats qui ont entraîné des pertes en vies humaines entre les parties en conflit.

 

 

Centrafrique : la ville de Ouanda-Djallé attaquée par les rebelles de la CPC

 

https://www.radiondekeluka.org/ vendredi 17 juin 2022 15:47

 

Des combats sont signalés depuis ce vendredi matin à Ouanda-Djallé, dans la préfecture de la Vakaga. Les affrontements opposent les Forces armées centrafricaines aux rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). Les tirs à l’arme lourde et légère ont poussé une partie de la population à fuir en brousse.

Ce vendredi matin aux environs de 9 heures, des éléments de la CPC, positionnés ces derniers à l’entrée de Ouanda-Djallé, ont attaqué les positions des Forces armées centrafricaines (Faca). Selon des sources locales jointes par Radio Ndeke Luka, en fin de matinée, les combats ont été rudes et se sont poursuivis jusque dans l’après-midi.

"La population est très inquiète"

L’intensité des tirs à l’arme lourde et légère a créé une psychose généralisée dans la ville, obligeant la grande majorité de la population à fuir en brousse pour se protéger. 

"La majeure partie de la population s’est retirée dans la brousse. Nous sommes très inquiets au regard de la situation sécuritaire. Que le gouvernement se lève quand même pour secourir les habitants de Ouanda-Djallé. Près de 7000 personnes sont actuellement dans la brousse", a fait savoir Abdallah Massanguia Grabaye, Sultan de Ouanda-Djallé.

Selon cette autorité traditionnelle, malgré la résistance des forces régulières, les rebelles sont parvenus à occuper une partie de la ville et s’attaquent aux civils.

"Les rebelles ont suivi dans la brousse certaines personnes qui ont fui pour les faire sortir et les déporter encore loin de la ville. Ils sont nombreux. Ils viennent de Sam-Ouandja, Ouadda, Ouandja, Birao et de Douloussou vers le Soudan." a témoigné le sultan de Ouadda-Djallé. 

Aucun bilan connu pour l’heure

Alors que la situation reste confuse sur le terrain, aucun bilan n’est, pour l’instant, disponible. Cependant, des sources locales parlent des morts et des blessés sans donner plus de précisions sur l’identité des victimes. Une affirmation confirmée par le Sultan de Ouanda-Djallé.

"Pour le moment, les combats se poursuivent, donc, il est difficile de donner un bilan " a déclaré Abdallah Massanguia Grabaye, demandant, par ailleurs, l’envoi des renforts russes pour appuyer les éléments de l’armée nationale.

Une attaque prévisible

Les rebelles de la CPC ont multiplié, ces derniers mois, les attaques contre les positions des Faca dans les préfectures de la Haute-Kotto, Ouaka et Mbomou. Pour le cas de Ouadda-Djallé, l’attaque était prévisible, car le député de la localité, Adam Idriss, avait déjà alerté sur sa probabilité.

"Les rebelles de la CPC se trouvent à l’entrée de la ville de Ouanda-Djallé. Ils se préparent à l’attaquer. J’appelle Bangui à réagir vite, autrement-dit, nous aurions une mauvaise nouvelle dans les prochaines heures", avait lancé Adam Idriss sur les ondes de Radio Ndeke Luka à la veille de cette attaque. 

Le 8 juin dernier, lors de la visite de la cheffe de la Minusca, Valentine Rugwabiza, à Bria, le préfet de la Haute-Kotto, Evariste Thierry Binguenendji, a révélé les sources de ravitaillement des rebelles de la CPC en armements. Il a, notamment, cité les localités de Sam-Ouandjia et Ouadda, toutes deux dans la préfecture de la Haute-Kotto, voisine du Soudan. Le Préfet a demandé l’installation d’une base temporaire de la Minusca dans la localité de Sam-Ouandjia afin de freiner l’approvisionnement de ces rebelles en armements.  

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dans son aperçu humanitaire, le bureau des Nations-Unies pour les affaires humanitaires(OCHA) a enregistré au cours des sept premiers mois de 2022, » ...la suite
Dans l’optique d’avoir le contrôle total du secteur minier, le gouvernement a suspendu les activités minières dans les préfectures de la Vak » ...la suite
La Confédération fait désormais partie du cercle très restreint de gouvernements occidentaux disposant d’une représentation dans le pays en cri » ...la suite
L’opération de contrôle physique des fonctionnaires et agents de l’Etat lancée en juillet dernier par le gouvernement se poursuit. Après quelq » ...la suite
Selon des sources sécuritaires, la RCA a officiellement demandé 3 000 instructeurs militaires russes supplémentaires, pour appuyer les Forces armé » ...la suite
Pendant que la crise d’hydrocarbures continue de paralyser la République centrafricaine, le gouvernement a annoncé l’arrivée d’une nouvelle c » ...la suite
La prise en charge des enfants de 0 à 15 ans au Complexe pédiatrique de Bangui risque de souffrir. Le projet d’appui à ce centre hospitalier vie » ...la suite
Quarante-huit heures après l’annonce de l’ouverture d’une enquête contre le Groupe Castel à Paris, les réactions commencent à tomber. Le g » ...la suite
Malgré les accords de paix et les cessez-le-feu à répétition, la Centrafrique reste déstabilisée par de nombreuses rébellions. Si l’armée, s » ...la suite
Chers frères et sœurs en Christ et vous tous, hommes et femmes de bonne volonté, épris de bonté, de justice et de paix, à vous tous, grâce et » ...la suite