Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Centrafrique: une nouvelle plateforme rassemble les leaders de l'opposition
Centrafrique: une nouvelle plateforme rassemble les leaders de l'opposition

 

 

Par RFI Publié le 28-11-2019 Modifié le 28-11-2019 à 23:37

 

Une nouvelle plateforme d’opposition a été créée à l’initiative d’Anicet Georges Dologuélé. L’objectif : organiser « une coalition de l’opposition démocratique », une structure pour parler d’une seule voix. Elle regroupe une quinzaine de partis politiques dont les principaux leaders d’oppositions.

Anicet Georges Dologuélé, Bertin Béa, Karim Meckassoua, Nicolas Tiangaye, Ferdinand Nguendet, Désiré Kolingba… Ils ont décidé de se regrouper dans une plateforme purement politique à la différence de celle d’E Zingo Biani qui accueille aussi des organisations de la société civile.

« Une convergence de points de vue » a permis ce regroupement expliquent-ils. Plusieurs thématiques réunissent ces leaders d’opposition : la dénonciation de l’accord de Khartoum et des violences qui se poursuivent sur le territoire ou encore leur désaccord quant à la mise en place du comité stratégique d’appui au processus électoral qu’ils qualifient de « machine de fraude ».

« Tout reste à définir », tempèrent certains. Et déjà des divergences pourraient diviser cette nouvelle union. En toile de fond, les élections générales de l’année prochaine.

Certains de ces leaders défendent l’idée d’une nouvelle transition estimant que les conditions sécuritaires ne sont pas réunies pour l’organisation du scrutin. D’autres veulent l’organisation d’élections crédibles dans les temps. Ce que défend le gouvernement, soutenu par la Minusca, qui souhaite coûte que coûte le respect du calendrier électoral.

 

3 commentaires

M
travaillez pour le bien de la nation!
N
LA POLITIQUE N'EST PAS UN METIER.
MESSIERS A. G. DOLOGUELE ET M. ZIGUELE, POURQUOI VOUS PERSISTEZ VOUS QUE POUR LE FAUTEUIL PRESIDENTIEL ? N'AVEZ VOUS PAS D'AUTRES COMPETENCES QUE LA POLITIQUE ? VOS MAINS NE VOUS SERVENT A RIEN ?
N
L'UNIVERSITE DE BANGUI, LE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES (DATI GOUGOU), LES VILLAS DES CHEFS D'ETAT, LA TELEVISION CENTRAFRICAINE, L'AEROPORT BANGUI MPOKO, LE BÂTIMENT DE LA CEMAC ETC ETC. TOUS CES GRANDS LIEUX SONT CONSTRUITS PAR BOKASSA. MAIS APRES LUI, ENVIRON NEUF (9) CHEFS D'ETAT SE SONT SUCCEDES. CONCRETEMEN CONSTRUITS PAR BOKASSA. MAIS APRES LUI, ENVIRON NEUF (9) CHEFS D'ETAT SE SONT SUCCEDES. CONCRETEMENT, QU'EST CE QUE CHACUN A CONSTRUIT DANS LE PAYS ET QUE L'ON PEUT RAJOUTER AUX OEUVRES DE BOKASSA ? » lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
entré en décembre à Bangui dans des conditions encore méconnues, François Bozizé n’avait pas encore été reçu à la présidence, alors que l » ...la suite
Sollicitée par le Président de la République pour un échange de points de vue sur la situation du pays, l'ancienne chef de l'Etat de la Transition » ...la suite
Le retour inattendu de deux ex-présidents centrafricains, principaux initiateurs d’une guerre civile qui perdure –François Bozizé et celui qui » ...la suite
Après le retour rocambolesque de l’ancien président François Bozize ( 2003-2013), le 15 décembre 2019, c’est maintenant au tour de l’ancien » ...la suite
Le Président Touadera reçoit l'ex Chef d'Etat de transition au Palais de la Renaissance » ...la suite
Lors de son discours à l’occasion du Nouvel An, Faustin-Archange Touadera a révoqué le sujet de la présidentielle 2020, sans oublier les législ » ...la suite
Centrafricaines, Centrafricains ; Mes chers Compatriotes ; A la veille du nouvel an, nous devons d’abord, dans une attitude de foi et d » ...la suite
Le Mouvement cœurs unis (MCU), une formation très proche du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, a mis en garde vendredi contre "tou » ...la suite
Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a reçu ce matin, la Ministre centrafricaine des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’ » ...la suite
Le climat politique est tendu depuis le retour à Bangui de l’ex-président Bozizé. Il est rentré de son exil en Ouganda où il se trouvait depuis » ...la suite