Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Gabon: de nouvelles attaques de Jean Ping contre le président Ali Bongo
Gabon: de nouvelles attaques de Jean Ping contre le président Ali Bongo

 

 

Par RFI Publié le 13-10-2019 Modifié le 13-10-2019 à 00:54

 

Lors d’un discours samedi 12 octobre devant ses militants et la presse, l’opposant et ancien candidat à la présidentielle Jean Ping est à nouveau revenu sur la santé du chef de l'État Ali Bongo. Il a réaffirmé que le président n’est plus, selon lui, en mesure de gouverner le pays. Cela fait maintenant un an qu’Ali Bongo a été victime d’un accident vasculaire cérébral.

Jean Ping est catégorique, selon lui, le président Ali Bongo n’est plus en mesure d’assurer le pouvoir. Au point, ajoute-t-il « de servir de marionnette à de nouveaux usurpateurs qui livrent le pays aux enchères ».

Il s’agit d’une attaque virulente contre le directeur de cabinet du président, Brice Laccruche Alihanga qu’il qualifie de maître d’œuvre de l’usurpation. Jean Ping n’y est pas allé de main morte alors que ce proche collaborateur du chef de l’État est monté en puissance ces derniers mois.

Brice Laccruche Alihanga a d’ailleurs effectué une tournée républicaine au nom du président Bongo, qui s’est achevée le week-end dernier. Une première dans l’histoire. Jamais un personnage autre que le président gabonais n’avait auparavant effectué cette traditionnelle tournée, ce qui fait dire à certains Gabonais qu’il se positionne pour succéder au chef de l’État.

Contactés, la présidence et le parti au pouvoir n’ont pas souhaité réagir à ses accusations dans l’immédiat, mais ont indiqué qu’ils préparaient une réponse dans les prochains jours.

Rappelons que le président Ali Bongo a fait une apparition surprise lors du meeting de clôture de la tournée républicaine assurée par son directeur de cabinet la semaine dernière. Pour la première vois depuis son AVC, il avait improvisé un court discours devant ses partisans.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le port autonome de Douala, le plus grand d'Afrique centrale, a annoncé jeudi 5 décembre qu'il succéderait à partir de janvier au groupe français » ...la suite
Le Tchad et la République centrafricaine tiennent une réunion conjointe sur le projet de restauration de la paix et du dialogue entre les communaut » ...la suite
Accueilli ce mardi à Yaoundé par le Premier ministre, Chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, le président de la Commission de l’Union Africaine » ...la suite
Le président de la Commission de l’Union africaine effectue une visite au Cameroun. Moussa Faki Mahamat est arrivé sur le sol camerounais, ce mard » ...la suite
Au menu de l’entretien entre Joseph Dion Ngute et Matias Bertino Matondo, la situation en République centrafricaine. Visite de courtoisie, certe » ...la suite
Les dirigeants des six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), réunis en sommet extraordinaire à Yaoundé » ...la suite
Les banquiers de la zone Cemac ont jusqu’à ce 20 novembre 2019, pour soumissionner à l’appel d’offres de la Banque des États de l’Afrique c » ...la suite
La chute du puissant Brice Laccruche Alihanga de son poste de directeur de cabinet du chef de l’État, indique que désormais le fils d’Ali Bongo, » ...la suite
Lors du sommet de Sotchi, le président tchadien Idriss Déby a appelé la Russie à soutenir militairement, politiquement et diplomatiquement le cont » ...la suite
Le premier convoi de rapatriement volontaire de réfugiés centrafricains désireux de rentrer chez eux est parti du Cameroun ce mercredi 23 octobre 2 » ...la suite