Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Politique » Goodluck Jonathan explique pourquoi les présidents en exercice ont du mal à quitter le pouvoir
Goodluck Jonathan explique pourquoi les présidents en exercice ont du mal à quitter le pouvoir

Lu pour vous

 

maliactu.info Oct 5, 2019 10:12 AM

 

L’ancien président nigérian, Goodluck Jonathan a déclaré que les éloges excessifs aux présidents en exercice leur faisaient croire qu’ils sont des petits dieux et qu’il leur était impensable de quitter leurs fonctions.

Jonathan a fait cette déclaration jeudi, 3 octobre, lors du sommet constitutionnel à Niamey, en République du Niger.

Jonathan, qui est l’un des intervenants au sommet organisé par l’Institut national démocratique (NDI), a également déclaré que la crainte de persécution après l’exercice de ses fonctions rendait difficile la renonciation au pouvoir d’un président en exercice.

“Créons un environnement dans lequel les gens vont croire qu’il y aura une vie après le pouvoir. Que si tu quittes ton poste, tu ne devrais pas être persécuté. La manière dont nous gérons en tant que présidents et anciens présidents est importante. La première mesure est de briser cette crainte qui fera qu’un président en exercice craigne de quitter ses fonctions.”

“Les Africains sont parfois leur propre problème car nous pensons toujours que nos présidents sont de petits dieux. Que quelqu’un soit président ne signifie pas qu’il est un dieu. Nous avons une tradition de chants et de louanges. Nous avons tendance à donner à nos présidents le nom qu’ils ne méritent pas.”

«Nous avons tendance à trop louer les présidents en exercice et à leur faire croire qu’ils sont de petits dieux. Quand nous faisons penser à un président en exercice qu’il est ‘dieu’ et qu’il est le seul à pouvoir diriger les affaires de la nation alors la personne sera là; personne n’enlève dieu.”

“Quand vous faites sentir à un président qu’il est dieu, ne vous attendez pas à ce qu’il parte. Les médias et la société civile doivent continuer à avertir les personnes qui font croire aux présidents qu’ils sont les meilleurs. Que vous soyez président ne signifie pas que vous valez mieux que les autres. Nous, citoyens de ce continent, créons de petits dieux et dieu ne peut pas partir du pouvoir. ”

 

1 commentaire

M
Et oui, bien dit!

Mon commentaire

Dans la même catégorie
REACTION DU GOUVERNEMENT A LA CAMPAGNE DE DESINFORMATION SUR L'UE » ...la suite
Suite aux différentes crises politico-militaires récurrentes, avec leurs corollaires l’effondrement de l’Etat et ses difficultés objectives à » ...la suite
Le mouvement présidentiel en Centrafrique lance, ce vendredi, avec une trentaine de partis et associations politiques alliés, une plateforme de la m » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a reçu en audience M. Martin ZIGUELE, Président du Mouvement pour la Li » ...la suite
En Centrafrique, l’Autorité nationale des élections a confirmé hier la date du 27 décembre pour le premier tour de la présidentielle et des lé » ...la suite
Le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission, Josep Borrell, a » ...la suite
L'émissaire de l'ONU pour la région des Grands Lacs, le Chinois Huang Xia, a souligné mercredi devant le Conseil de sécurité l'importance d'avoir » ...la suite
Le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) a appris que le Bureau de l’Assemblée Nationale réuni le 16 avril » ...la suite
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a présidé une réunion le 11 avril qui a regroupé les membres de la Co » ...la suite
Quelque 110 députés centrafricains se déclarent favorables à une révision constitutionnelle de crainte que l'élection présidentielle, programm » ...la suite