Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » RCA: espèce menacée, le pangolin continue de s'arracher sur les marchés
RCA: espèce menacée, le pangolin continue de s'arracher sur les marchés

 

 

Par RFI Publié le 29-08-2019 Modifié le 29-08-2019 à 16:26

 

Le pangolin est l’animal le plus braconné au monde. C'est le cas en Centrafrique où le Code de protection de la faune de 1984 classe cette espèce, prisée pour sa viande et ses écailles, parmi celles qui justifient une protection intégrale.

« Je l’ai acheté 8 000 francsJe les achète aux chasseurs, et après je les revends au marché. Les gens l'achètent pour le manger, ils aiment beaucoup ça, même les fonctionnaires. »

À Bangui, cette vendeuse le confirme, les populations raffolent de la viande de pangolin. Au marché de Bimbo à Gobongo, on trouve ces animaux sur les étals. Même chose au marché de PK12, devant la barrière des douanes…

« Les Chinois aussi achètent le pangolin, ajoute la vendeuse. Les Chinois viennent tout le temps au marché pour acheter ça. Parfois à 10 000 ou 11 000 francs. »

En plus de la consommation locale, le pangolin est menacé par un phénomène bien plus inquiétant, explique Jérémy Ndallot, coordinateur national du Projet biosphère lac Tchad et ancien directeur de la Faune au ministère des Eaux et Forêts. « Le plus important,dit-il, c’est le braconnage exotique en ce qui concerne les écailles de pangolin, qui sont très, très demandées sur le marché asiatique. »

« C’est un réseau vraiment très organisé. Généralement, ça se passe directement au niveau des forêts, et les trafiquants passent par Douala et parfois par le Nigeria pour l’Asie. Et c’est une espèce vraiment menacée. »

Des moyens limités, ainsi que le contexte politique et sécuritaire difficile ne favorisent pas la lutte contre le braconnage dans le pays.

En Suisse s'est achevée, mercredi 28 août, la XVIIIe édition de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (Cites).

Le pangolin, animal le plus braconné au monde, figure sur les listes de la Cites. Très présent en Centrafrique, le Code de protection de la faune de 1984 classe aussi le pangolin en espèce intégralement protégée.

Si un nouveau projet de loi est actuellement sur la table de l’Assemblée nationale et que des arrestations ont régulièrement lieu dans la région, la chasse, elle, se poursuit.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) exige la cessation des hosti » ...la suite
Dans un entretien accordé à notre rédaction, le nouveau directeur général de l’institut pasteur de Bangui, le Dr Guy VERNET, a donné l’exc » ...la suite
Au prix de leur sang, les oubanguiens majoritaires dans le Bataillon de Marche N°2 se distinguèrent sur tous les front en Afrique du Nord (Bir-Hakei » ...la suite
Le capitaine de la gendarmerie Rodrigue Bozizé, fils de l’ancien Président François Bozizé, a été arrêté ce jeudi7 mai et transféré à la » ...la suite
les ressortissants de la Sous-Préfecture de PAOUA qui vivent au Cameroun rentrent sur le territoire centrafricain sans passer par les voies autorisé » ...la suite
C’est désormais clair, le MLPC (mouvement de libération du peuple centrafricain), parti allié au régime de Faustin Archange TOUADERA, dont le Pr » ...la suite
Un premier pont aérien a été mis en place jeudi pour acheminer personnels et matériel médical en Centrafrique alors que les mesures de confinemen » ...la suite
L’Organisation des Nations unies (ONU) ont alloué douze millions de dollars de leur Fonds humanitaire pour soutenir la réponse multisectorielle d » ...la suite
Le gouverneur de la province du Nord-Ubangi, Izato Nzenge annonce que plusieurs armes de guerre et des munitions ont été saisies lors d’une opéra » ...la suite
Dans une interview accordée ce jeudi 30 avril 2020 à 7SUR7.CD, le gouverneur du Nord-Ubangi, Izato Nzege, a confirmé le démantèlement mercredi de » ...la suite