Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Les banques dans la Cemac ont réduit de 151 milliards de FCFA le volume des liquidités sollicitées auprès de la Beac
Les banques dans la Cemac ont réduit de 151 milliards de FCFA le volume des liquidités sollicitées auprès de la Beac

 Lu pour vous

 

(Investir au Cameroun) vendredi, 23 août 2019 13:35- En publiant la situation monétaire de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) comptant pour le mois de juillet 2019, la Banque centrale (Beac) relève que les établissements de crédit ont drastiquement réduit leurs sollicitations des liquidités d’urgence auprès de la Beac.

« Il importe de signaler que le volume moyen des offres exprimées par les établissements de crédit au titre de cette opération a baissé à 175,6 milliards en mai 2019 contre 327,3 milliards en juin 2018 [soit une baisse de 151,7 milliards de FCFA], matérialisant une réduction progressive de leur dépendance vis-à-vis des ressources de la Banque centrale », indique la Banque centrale. Elle ajoute qu’en réduisant leur dépendance vis-à-vis de la Beac, les établissements de crédit ont jeté leur dévolu sur des sources alternatives de refinancement, notamment le marché interbancaire. En effet, le nombre de participants en moyenne aux opérations hebdomadaires de sollicitation de liquidités auprès de la Beac est passé de 19 en juin 2018 à 6 en mai 2019.

Au 31 mai 2019 et par pays, la situation des encours moyens mensuels des concours relatifs à l’opération d’apports de liquidités aux banques se présente comme suit : Cameroun, 1,5 milliard contre 26,5 milliards en juin 2018 ; Centrafrique, aucune opération contre 43 millions en juin 2018 ; Congo, 4,7 milliards contre 51,4 milliards en juin 2018 ; Gabon, 1,2 milliard contre 19,7 milliards en juin 2018 ; Guinée Équatoriale, 10 milliards contre 147,6 milliards en juin 2018, moyenne la plus élevée enregistrée au cours de la période sous-revue ; Tchad, 77,4 milliards, contre 38 milliards en juin 2018.

S.A

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense (Mindef) a évoqué l’affaire des primes des troupes camerounaises » ...la suite
Lors d’un discours samedi 12 octobre devant ses militants et la presse, l’opposant et ancien candidat à la présidentielle Jean Ping est à nouve » ...la suite
Une mutinerie s’est produite le 6 octobre 2019, à la maison d’arrêt d’Abéché, dans l’Est du Tchad. Selon des sources, il y a eu des échan » ...la suite
Le Général Noh Tamour Aldjidey a remplacé Daoud Yaya Brahim au poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Tchad » ...la suite
Annoncé depuis 2015, le projet d’augmentation de capital de la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), à 1 200 milliar » ...la suite
Depuis son AVC survenu en Arabie saoudite le 24 Octobre 2018, l’état de santé réel d’Ali Bongo intrigue. Un état de fait alimenté par la comm » ...la suite
Le contingent conduit par le colonel Tabot Orock Samuel a reçu ce 3 septembre 2019, le drapeau national au cours d’une cérémonie présidée par l » ...la suite
Les pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) pourraient bientôt doper leurs échanges commerciaux avec » ...la suite
Le président français a échangé le 3 septembre au Palais de l’Elysée, à Paris, avec son homologue congolais sur les dossiers liés au climat, » ...la suite
Le milieu des affaires prend un plomb dans l’aile dans la zone CEMAC, et particulièrement au Gabon où la santé d’Ali Bongo suscite des interrog » ...la suite