Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Annonces & Divers » En Afrique, les girafes sont menacées par une "extinction silencieuse"
En Afrique, les girafes sont menacées par une

 

https://www.francetvinfo.fr  16/08/2019 | 11:59

 

La population de ces mammifères a diminué de quelque 40% entre 1985 et 2015. 

 

Beaucoup craignent une "extinction silencieuse" des girafes en Afrique. A l'échelle du continent, la population de ces mammifères a diminué de quelque 40% entre 1985 et 2015, pour descendre à 98 000 individus, selon des chiffres rassemblés par l'union internationale pour la protection de la nature (IUCN).

 

L'ONG identifie toutefois des dynamiques régionales distinctes. En Somalie, au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo ou en Centrafrique, notamment, les conflits favorisent le braconnage et rendent quasi-impossible toute tentative d'étudier et protéger les girafes.

En Afrique de l'Est, la girafe réticulée – l'une des quatre grandes espèces de girafe – a perdu quelque 60% de ses individus tandis que la girafe nubienne a connu une baisse tragique de 97%. En Afrique centrale, la girafe du Kordofan a vu sa population diminuer de 85%. Il n'y a qu'en Afrique australe que des hausses du nombre de girafes ont été observées. 

Un désintérêt des chercheurs

De nombreux observateurs évoquent pour ces raisons la menace d'une "extinction silencieuse", d'autant qu'historiquement, la girafe a rarement suscité beaucoup d'intérêt pour les chercheurs. "La girafe est un grand animal que l'on voit assez facilement dans les parcs et réserves, ce qui a pu donner la fausse impression que tout allait bien", analyse Julian Fennessy, co-président du groupe de spécialistes de l'IUCN pour les girafes et okapis.

Arthur Muneza, de la Fondation pour la préservation de la girafe, rappelle que la première recherche de longue durée sur les girafes ne date que de 2004, en Namibie. Jusque-là, les données sur les girafes avaient été récoltées dans le cadre d'études sur d'autres animaux.

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Une cérémonie de grandeur nature s’était déroulée le 16 Aout 2019 au PK22 sur la Route de Damara pour la construction de la Base Logistique de » ...la suite
Déclaré positif après un test fait au niveau de l’institut pasteur de Bangui le Ministre des finances et du Budget Henri Mari Dondra est la secon » ...la suite
Alors que la polémique se poursuit autour du projet de prolongation des mandats présidentiel et législatif, le chef de l'Etat Faustin Archange Toua » ...la suite
L’Afrique a commémoré ce lundi 25 mai, le 57ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) devenue en 2002, l » ...la suite
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) exige la cessation des hosti » ...la suite
Dans un entretien accordé à notre rédaction, le nouveau directeur général de l’institut pasteur de Bangui, le Dr Guy VERNET, a donné l’exc » ...la suite
Au prix de leur sang, les oubanguiens majoritaires dans le Bataillon de Marche N°2 se distinguèrent sur tous les front en Afrique du Nord (Bir-Hakei » ...la suite
Le capitaine de la gendarmerie Rodrigue Bozizé, fils de l’ancien Président François Bozizé, a été arrêté ce jeudi7 mai et transféré à la » ...la suite
les ressortissants de la Sous-Préfecture de PAOUA qui vivent au Cameroun rentrent sur le territoire centrafricain sans passer par les voies autorisé » ...la suite
C’est désormais clair, le MLPC (mouvement de libération du peuple centrafricain), parti allié au régime de Faustin Archange TOUADERA, dont le Pr » ...la suite