Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Cameroun : le port de Kribi ravit à celui de Douala les exportations de bois sciés et en grumes de la République centrafricaine
Cameroun : le port de Kribi ravit à celui de Douala les exportations de bois sciés et en grumes de la République centrafricaine

 

 

https://www.investiraucameroun.com  18 février 2019 –

 

(Investir au Cameroun) - Depuis le début de cette année 2019, les conditions d’exportation du bois au port de Douala, la capitale économique camerounaise, vont en s’améliorant.

Mais, cette embellie, que l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) met sur le compte du ralentissement de la demande chinoise (la Chine est l’une des principales destinations du bois camerounais avec l’Union européenne), ne semble pas avoir empêché certains exportateurs de bois d’aller voir du côté du port en eau profonde de Kribi, mis en service en mars 2018 dans la région du Sud du pays.

En effet, selon la note de conjoncture de l’OIBT sur le marché international du bois, pour la période allant du 1er février au 15 février 2019, en dépit de la situation d’amélioration au port de Douala, « les expéditeurs de sciages et de grumes en République centrafricaine ont détourné leurs exportations vers le port de Kribi ».

« C’est tout à fait normal qu’une partie du trafic du port de Douala soit déviée au port de Kribi. Ce qui permettra à Douala de respirer un peu », avait déjà confié Patrice Melom, le directeur général du port autonome de Kribi (PAK), au sortir d’un séminaire organisé les 19 et 20 avril 2018 avec les opérateurs de la filière bois, qui avaient à cette occasion été invités à s’intéresser à la plateforme portuaire de Kribi, dans le cadre de leurs activités d’exportation.

Cet appel du directeur général du PAK a visiblement été bien attendu par les exploitants forestiers en activité en Centrafrique, dont certains préfèrent désormais la plateforme de Kribi pour leurs exportations de bois.

Celles-ci sont assurées par Kribi Conteneurs Terminal (KCT), entreprise contrôlée par le consortium franco-chinois Bolloré-CHEC-CMA CGM, qui s’est notamment alliée à l’armateur chinois Cosco, pour les exportations de bois à partir du port en eau profonde de Kribi.  

Brice R. Mbodiam

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Dès cette année 2020, les établissements de crédit de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et Tchad) seront désor » ...la suite
Au terme des récents entretiens annuels concernant les politiques communes de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et » ...la suite
La réforme de la CEEAC, qui dote l’organisation d’une architecture institutionnelle ambitieuse au regard des nouveaux enjeux, condamne la Communa » ...la suite
Les travaux de la 14ème session de la commission de coopération Tchad-Centrafrique ont pris fin samedi à N'Djamena. Les deux parties ont défini de » ...la suite
Ndjamena accueille, depuis le vendredi 20 décembre, la commission mixte Tchad-Centrafrique. Il s’agit d’une réunion qui regroupe les deux États » ...la suite
LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE A GAGNE CINQ (5) MEDAILLES A LA COMPETITION PANAFRICAINE DE BOXE DE YAOUNDE, DONT TROIS (3) EN OR ET DEUX (2) EN ARGENT. » ...la suite
Au Tchad, la conférence des évêques a présenté le 13 décembre sa lettre de Noël, un texte publié habituellement à la veille des fêtes de fin » ...la suite
« Il se prépare un plan de déstabilisation de deux Etats de la sous-région à savoir : le Cameroun et la République Centrafricaine », a appris c » ...la suite
« Il se prépare un plan de déstabilisation de deux Etats de la sous-région à savoir : le Cameroun et la République Centrafricaine »; a appris c » ...la suite
La chute de Brice Laccruche Alihanga fait couler beaucoup d’encres au Gabon. Hormis ce limogeage, il est annoncé d’autres départs dans l’entou » ...la suite