Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Pourquoi Idriss Deby renonce-t-il de renverser le président centrafricain ?
Pourquoi Idriss Deby renonce-t-il de renverser le président centrafricain ?

Lu pour vous  

 

Makaila.fr  22 septembre, 14:33 · 

 

Réputé pour son transfert d’agression dans la sous-région et notamment son ingérence militaire dans les pays voisins comme la République Centrafricaine et le Soudan, le dirigeant tchadien qui était sur le point de renverser le président Faustin-Archange Touadera, aurait changé d’avis. Pourquoi ?

Début août 2018, Idriss Deby a reçu plusieurs responsables des groupes rebelles centrafricains opposés au pouvoir légitime de Bangui. Parmi eux, Nourredine Adam, Abdoulaye Hissein et d’autres seraient accueillis dans la capitale tchadienne. Les rumeurs véhiculées à Bangui, faisaient état de la volonté de Paris et de Ndjaména de déstabiliser le président centrafricain, Touadera à cause de son rapprochement avec la Russie.

Mais selon nos informations, Idriss Deby aurait changé d’avis de renverser le pouvoir centrafricain parce qu’il aurait été approché par les autorités russes et reçu d’elles des moyens financiers importants.

Ce virement de situation du dirigeant tchadien, a agacé, les renseignements français basés à Ndjaména qui voyaient d’un mauvais œil l’attitude versatile d’Idriss Deby, manipulateur de ses alliés occidentaux et africains.

Au regard de la présence dans Bangui des forces russes puissamment armées, Idriss Deby et ses alliés français, sont désormais convaincus que le pouvoir centrafricain n’est plus celui des années précédentes où Paris et Ndjaména font et défont les présidents qu’ils ont portés aux affaires.

A suivre…..


Makaila.fr

1 commentaire

R
A ma connaissance, le Tchadien et le Centrafricain n'ont pas de problème. Ils s’appellent cousin.Le politicien s'il vous plait laisse vivre en paix ces pauvres populations. La RCA a par le passe a reçu ces cousins Tchadiens quand le Tchad était en insécurité.
Vivons en paix pour le bien être de nos populhadiens quand le Tchad était en insécurité.
Vivons en paix pour le bien être de nos population.
» lire la suite

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le colonel Orock Samuel Tabot commandant du 6e contingent camerounais de la Mission multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation de la » ...la suite
Dès cette année 2020, les établissements de crédit de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et Tchad) seront désor » ...la suite
Au terme des récents entretiens annuels concernant les politiques communes de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale et » ...la suite
La réforme de la CEEAC, qui dote l’organisation d’une architecture institutionnelle ambitieuse au regard des nouveaux enjeux, condamne la Communa » ...la suite
Les travaux de la 14ème session de la commission de coopération Tchad-Centrafrique ont pris fin samedi à N'Djamena. Les deux parties ont défini de » ...la suite
Ndjamena accueille, depuis le vendredi 20 décembre, la commission mixte Tchad-Centrafrique. Il s’agit d’une réunion qui regroupe les deux États » ...la suite
LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE A GAGNE CINQ (5) MEDAILLES A LA COMPETITION PANAFRICAINE DE BOXE DE YAOUNDE, DONT TROIS (3) EN OR ET DEUX (2) EN ARGENT. » ...la suite
Au Tchad, la conférence des évêques a présenté le 13 décembre sa lettre de Noël, un texte publié habituellement à la veille des fêtes de fin » ...la suite
« Il se prépare un plan de déstabilisation de deux Etats de la sous-région à savoir : le Cameroun et la République Centrafricaine », a appris c » ...la suite
« Il se prépare un plan de déstabilisation de deux Etats de la sous-région à savoir : le Cameroun et la République Centrafricaine »; a appris c » ...la suite