Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » COMMUNIQUE DE PRESSE : ATTAQUES CONTRE LES CIVILS A BRIA
COMMUNIQUE DE PRESSE : ATTAQUES CONTRE LES CIVILS A BRIA

Bangui, le 7 septembre 2018 – La Coordinatrice humanitaire, Najat Rochdi, est profondément alarmée par la hausse de tensions dans la ville de Bria suite à une série d'incidents, notamment le meurtre et l'enlèvement de plusieurs femmes déplacées et d’autres personnes vulnérables.

 La situation actuelle aggrave d’avantage l’état déjà fragile et déplorable des civils à Bria et dans ses environs, dont 48 000 personnes déplacées sur le site de PK3.

 « Quelques jours après la célébration de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, nous assistons à une autre tragédie contre des civils innocents. Je lance un appel à toutes les parties concernées pour qu’elles respectent leurs obligations conformément au droit international humanitaire et de protéger les civils. Les civils ne sont pas une cible et ces actes ignobles doivent cesser », déclare fermement la Coordonnatrice humanitaire.

 

La ville de Bria est située à 595 km de Bangui, dans la Préfecture de la Haute-Kotto. Elle accueille environ 100 000 personnes, dont 80 000 sont des déplacés. Le site de PK3 est le plus grand site des déplacés internes en République centrafricaine. Dix-huit acteurs humanitaires sont présents à Bria.

 

---------------------------------------------------------------

Unité de l’information publique

Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires

République centrafricaine

Email: ocha-car-info@un.org | Mob: +236 70087565

car.humanitarianresponse.info | unocha.org/car | humanitarian.id | reliefweb.int

 

1 commentaire

W
It is my first time visiting your site and I am very interested. Thanks for sharing and keep up ;)
http://www.lecascatelle.it/essay-helping-company/purchase-custom-made-writing-pens-write-papers-for/

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le Gouvernement centrafricain sollicite le soutien de la France afin de plaider pour la levée totale de l’embargo infligé à la RCA par le Conseil » ...la suite
Des compagnies minières chinoises responsables « d'un désastre écologique dans la région de Bozoum » au nord-ouest de Bangui, c'est ce que déno » ...la suite
Après une longue journée de travail, les ennuis ne font que commencer pour Mélanie. Car à l'instar de nombreux Banguissois, elle se trouve en conf » ...la suite
Le bilan du clash des deux groupes d'autodéfense rivaux entre mercredi et jeudi dans la capitale centrafricaine Bangui est passé à une vingtaine de » ...la suite
Le km 5 dans le 3e arrondissement de Bangui a basculé mercredi et jeudi dans la violence. Des heurts opposant deux groupes armés du secteur ont fait » ...la suite
L’ancien chef de guerre Nouredine Adam, l’un des cerveaux du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), met un peu d’eau dans s » ...la suite
Le chef de l'Unité pour la paix en Centrafrique (UPC, groupe armé) Ali Darass a ordonné que toutes les barrières dans la zone sous le contrôle d » ...la suite
Quatre personnes ont été tuées et 26 blessées mercredi soir et jeudi au cours d’une reprise des affrontements entre des commerçants et des mili » ...la suite
Des tirs à l'arme légère et parfois lourde ont secoué mercredi soir et jeudi le Pk5. Des sources concordantes parlent d'un malentendu entre deux g » ...la suite
Deux factions d’autodéfense du Km5 se sont affrontées depuis dans la nuit du mercredi 10 à jeudi 11 juillet. Le bilan fait état de deux personne » ...la suite