Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Société » COMMUNIQUE DE PRESSE : ATTAQUES CONTRE LES CIVILS A BRIA
COMMUNIQUE DE PRESSE : ATTAQUES CONTRE LES CIVILS A BRIA

Bangui, le 7 septembre 2018 – La Coordinatrice humanitaire, Najat Rochdi, est profondément alarmée par la hausse de tensions dans la ville de Bria suite à une série d'incidents, notamment le meurtre et l'enlèvement de plusieurs femmes déplacées et d’autres personnes vulnérables.

 La situation actuelle aggrave d’avantage l’état déjà fragile et déplorable des civils à Bria et dans ses environs, dont 48 000 personnes déplacées sur le site de PK3.

 « Quelques jours après la célébration de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, nous assistons à une autre tragédie contre des civils innocents. Je lance un appel à toutes les parties concernées pour qu’elles respectent leurs obligations conformément au droit international humanitaire et de protéger les civils. Les civils ne sont pas une cible et ces actes ignobles doivent cesser », déclare fermement la Coordonnatrice humanitaire.

 

La ville de Bria est située à 595 km de Bangui, dans la Préfecture de la Haute-Kotto. Elle accueille environ 100 000 personnes, dont 80 000 sont des déplacés. Le site de PK3 est le plus grand site des déplacés internes en République centrafricaine. Dix-huit acteurs humanitaires sont présents à Bria.

 

---------------------------------------------------------------

Unité de l’information publique

Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires

République centrafricaine

Email: ocha-car-info@un.org | Mob: +236 70087565

car.humanitarianresponse.info | unocha.org/car | humanitarian.id | reliefweb.int

 

1 commentaire

W
It is my first time visiting your site and I am very interested. Thanks for sharing and keep up ;)
http://www.lecascatelle.it/essay-helping-company/purchase-custom-made-writing-pens-write-papers-for/

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Malgré l’accord de paix signé dernièrement dans la capitale Bangui entre gouvernement et groupes armés, la situation sécuritaire en République » ...la suite
Des dizaines d’anciens éléments de l’Armée nationale centrafricaine (Faca), admis à faire valoir leur droit à une pension de retraite depuis » ...la suite
Dans les deux salles du Centre académique de Khartoum, là où se déroulaient les réunions à huis clos entre la délégation gouvernementale et le » ...la suite
Une violente manifestation de militaires fraîchement retraités lundi en plusieurs endroits de la capitale centrafricaine, Bangui, a été critiquée » ...la suite
Plus de 1000 candidats venus des huit arrondissements de Bangui ont composé ce dimanche 10 février 2018 les épreuves écrites de recrutement dans l » ...la suite
Chacun maîtrisant une partie plus ou moins importante du territoire centrafricain, quatorze groupes armés sont parvenus à conclure avec les autorit » ...la suite
Le dialogue de Khartoum entre le gouvernement et les groupes armés est à son 6e jour. Les deux parties ne s'accordent pas encore autour de l'Amnisti » ...la suite
Les habitants de la ville de Ippy sont replongés dans la psychose jeudi aux environs de 21 heures. 13 personnes ont été tuées dans le quartier Dja » ...la suite
Des négociations de paix pour la Centrafrique s'ouvrent ce jeudi 24 janvier à Khartoum au Soudan. Groupes rebelles et gouvernement sont invités aut » ...la suite
Les autorités centrafricaines entament des pourparlers de paix sous l'égide de l'Union africaine avec des groupes armés toujours actifs en RCA. Mai » ...la suite