Notre mission, toujours vous informer
Accueil » Afrique Centrale & la CEMAC » Cameroun - Mission de stabilisation de la paix: Un nouveau contingent de 295 gendarmes en route pour la RCA
Cameroun - Mission de stabilisation de la paix: Un nouveau contingent de 295 gendarmes en route pour la RCA

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net   YAOUNDE - 02-Aug-2018 - 12h41  

 

Ils ont achevé vendredi au Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre (Cptmo) d’Awae leur stage de pré-déploiement au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca).

 

La formation aura duré deux mois. Période durant laquelle les stagiaires ont bénéficié d’enseignements inspirés des standards onusiens au Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre à Awae. Selon Cameroon Tribune du jeudi 2 Août 2018, les 295 personnels de la gendarmerie nationale dont quatre médecins ont ainsi été édifiés par leurs encadreurs camerounais et américains sur diverses notions.

Il s’agissait notamment «de la connaissance du système des Nations unies, la topographie, les transmissions, les tactiques d’intervention, la protection des hautes personnalités, le maintien et le rétablissement de l’ordre public, la maîtrise de l’adversaire, la formation des cadres de commandement, entre autres», apprend-on.

En clôturant le stage au nom du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé de la gendarmerie nationale, le général de brigade Elokobi Ndjock Daniel a exhorté le personnel formé à mettre en pratique les enseignements reçus.

Il n’a pas manqué de les mettre en garde contre tout abus pouvant porter atteinte à leur réputation et ternir l’image du Cameroun ainsi que de des Nations unies dans le contexte volatile du théâtre des opérations centrafricain.

Toujours selon le journal, ces personnels qui seront déployés en deux unités de police prendront une part active dans la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique. Leur rôle consistera à protéger les emprises et personnels des Nations unies, assurer le maintien de l’ordre tout en soutenant les unités de police locale et en protégeant la population.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) est une opération de maintien de la paix des Nations unies en Centrafrique. Elle intervient dans le cadre de la guerre en Centrafrique.

 

0 commentaire

Soyez la première personne à vous exprimer !

Mon commentaire

Dans la même catégorie
Le trafic sur le corridor Brazzaville, au Congo, et Bangui, en République centrafricaine, vital pour les échanges commerciaux entre les pays, devrai » ...la suite
La décision des autorités camerounaises de maintenir les échanges avec les autres pays de la Cemac, en dépit de la fermeture des frontières déci » ...la suite
Le Président de la République Centrafricaine Faustin-Archange Touadera s’est rendu le 22 Avril dans la capitale de la République Démocratique du » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Ce 13 avril 2020, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire camerounais, la mesure gouvernementale imposant à toute la population le port du m » ...la suite
Au Tchad, le président Idriss Déby annonce que Boko Haram a été chassé du territoire. Le chef de l’Etat tchadien qui s’est rendu sur le thé » ...la suite
Le Directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), le Chinois Tao Zhang a annoncé, le 2 avril 2020, que le FMI accorderait une a » ...la suite
La Convention tchadienne de défense des droits de l’homme est montée au créneau. Elle dénonce l’existence de plus d’une dizaine de cachots s » ...la suite
Makaila Nguebla : les combats de Mboma dans le Lac Tchad, ont été d’une rare violence et une défaite véritable pour l’armée d’Idriss Deby p » ...la suite
Le chef de l'Etat Idriss Déby annonce le lancement à compter de ce dimanche matin de l'opération "Colère de Bomo" contre Boko Haram. "Nous devo » ...la suite